Visites techniques

 


Les phénomènes karstiques de Boischâtel et le parc de la Chute Montmorency

Date : Jeudi, 24 septembre 2015
Heures de départ et de retour au Centre des congrès de Québec : 8h30 et 17h30
Frais d’inscription : 150 $ avant le 1er août 2015 (165 $ après le 1er août 2015)
Nombre limite de participants : 18
 
Au printemps 2013, des affaissements de terrain ont forcé l’évacuation de quatre immeubles à logements et jetés à la rue une vingtaine de familles à Courville en banlieu de Québec. Ces affaissements seraient vraisemblablement causés par un phénomène de soutirage de matériaux par des veines d’eau dans un réseau karstique développé dans les calcaires de Trenton.
 
Cette excursion d’une journée se déroulera près de Boischatel, à environ 15 minutes de Québec, tout près de Courville. Il sera possible d’y visiter les grottes naturelles de Boischatel et autres phénomènes karstiques dont notamment des dolines, des pertes, le lit asséché de la rivière Ferrée et des résurgences qui se sont développés dans la formation rocheuse du calcaire de Trenton (environ 460 millions d’années). L’excursion nous amènera également à l’un des plus beaux sites touristiques de Québec : le parc de la chute Montmorency, où une impressionnante chute de plus de 80 m de hauteur, résulte d’une faille normale. Elle met en contact les roches du Grenville et celles de la plateforme du St-Laurent.
 
*Pour la visite des grottes, prévoir des bottes et un imperméable. Être prêt à se salir et ne pas être claustrophobe. L’équipement de protection (casque et lumière frontale) sera fourni.

       
 

Analyse et gestion des risques dans la région de Charlevoix
 
Date : Jeudi, 24 septembre 2015
Heures de départ et de retour au Centre des congrès de Québec : 8h30 et 17h30
Frais d’inscription : 150 $ avant le 1er août 2015 (165 $ après le 1er août 2015)
Nombre limite de participants : 25

 
Cette excursion d’une journée se déroulera dans la région de Charlevoix, reconnue comme réserve de la biosphère par l’UNESCO en 1988. La région de Charlevoix, située à une centaine de kilomètres au nord-est de Québec le long du fleuve St-Laurent, est  l’une des deux zones les plus fortement sismiques au Canada après Vancouver. Cinq séismes d’une magnitude supérieure à 6 s’y sont produits durant la période historique, dont un séisme majeur en 1663 d’une magnitude estimée à 7.5. Ce séisme a provoqué de très grands glissements de terrain dans des dépôts d’argiles marines comblant les deux principales vallées de la région et bordant le fleuve St-Laurent. Des phénomènes de liquéfaction importants ont également été documentés lors du séisme de 1870 de magnitude 6.4, notamment le long de la rivière du Gouffre. Cette excursion dans Charlevoix permettra d’illustrer l’impact de ces séismes sur les terrains et de présenter différentes mesures de mitigation contre les risques géologiques. L’excursion offrira aussi l’opportunité de discuter de la cartographie des zones potentiellement exposées aux glissements de terrain et de visiter des sites en érosion active le long de la rivière du Gouffre, où des glissements de terrain se produisent régulièrement.
 
*La visite combinera donc les aspects géologiques, géotechniques, analyse et gestion du risque… et sans oublier les plaisirs gastronomiques du terroir.